Site officiel des Mercenaires sous l'égide d'Hecate.

 
CalendrierPortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Crepitibles, l'histoire d'une vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crepitibles
Expert Scribe
Expert Scribe
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 24
Selenyte de grade :
Promu au titre : Selenyte
Date d'inscription : 30/07/2008

En Amakna
Identité: Crepitibles
Disciple de: Xelor Xelor
Cercle: 197

MessageSujet: Crepitibles, l'histoire d'une vie.   Lun 05 Avr 2010, 22:29

Voilà; ici sera posté par moi-même l'histoire de ma vie en tant que simple disciple de Xelor dans le monde des douze.
L'histoire de ma vie avant les Selenytes, pendant, et après.

Si vous avez envie de marquer quelque chose à chaque fois que je post allez y je vous y autorise, que se soit RP ou HRP, si vous avez un truc à dire, dites le.

A plus tard. Smile


Dernière édition par Crepitibles le Sam 22 Jan 2011, 03:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Cow-boys.org
Crepitibles
Expert Scribe
Expert Scribe
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 24
Selenyte de grade :
Promu au titre : Selenyte
Date d'inscription : 30/07/2008

En Amakna
Identité: Crepitibles
Disciple de: Xelor Xelor
Cercle: 197

MessageSujet: Re: Crepitibles, l'histoire d'une vie.   Sam 22 Jan 2011, 03:42

Un beau jour d'été, un ancienne ami jadis nommé Zeryx m'a invité dans une maison dont je n'avait jamais traversé le seuil de la porte en bois plutôt bien entretenu. Cette maison était l'une des nombreuses maisons de Sir Fallanster. Au début je me demandais ce que je faisais ici; mais très vite mon esprit fut en ébullition... J'étais là pour faire quelque chose; au début je m'inscrivit à la quatrième course de Dragodinde de l'année 638, un long périple dans les montagnes Koalaks. La course se passa très bien (au début); vers le milieu de la course, avec une très forte avance sur tout le monde, je me fis agressé par un Brâkmarien sans scrupule. J'étais, à cet époque, encore assez faible, et celui ci ne fit qu'une bouché de moi. Redémarrant depuis le début et même avant, depuis le Zaap du Village Koalaks, je ne savais pas si je pourrai remonter, ce fut une course de stratégie et de placement. Ces viles Koalaks ne voulaient jamais me laisser passer sans combattre donc essayant d'éviter le combat je m'esquiver sur les bas côté, empruntant même parfois des chemins assez raides. Je finis la course tout de même 9° sur plus d'une quarantaine de participant. Mon ressentit se fit sentir et j'interpella le Grand Maitre Enayar pour le faire part de ma mésaventure et d'une triche de la part du vainqueur présumé de la course. En effet, celui qui m'avait agressé était de la même guilde, facile de faire le rapprochement... Après une longue discussion je sortit bredouille de mon entretient avec le Grand Maitre.

Restant toujours avec Zeryx, je me suis de plus en plus intéressé au cas "Selenyte". Mes questions étaient longues et étaient nombreuses. J'avais déjà était fidèle à Brâkmar ainsi qu'à Bonta, je fus couronné de succès lors des raides de chaque division, j'ai obtenu à mérite les rangs les plus hauts dans ces deux villes ennemies depuis toujours; mais je n'avais jamais trouvé mon havre de paix, ma vrai raison de vivre. Ces un matin,ou plutôt une nuit qu'une illumination m'est apparue, les Selenytes me comprenaient, je me plaisais à leurs côtés. Je sauta de mon lit et écrivit ma première candidature; celle-ci ne marqua les esprits qu'en mal sur moi, un récit court de mes aventures et autres banalités. Ne laissant jamais tomber et restant dans le même objectif de devenir un jour Selenyte, je continua à écrire une seconde candidature, cela ne marcha toujours pas... l'espoir semblait perdu. Du coup un soir je fis bien attention à ce que j'écrivais et ayant passé près de six heures sur ma nouvelle tentative et étant assez satisfait de l'effort fournit, j'allai une fois de plus devant les grandes portes de la salle de recrutement et mon message enfin mit sur le haut de la pile de document, d'autres candidatures, je repartit le cœur léger. Peu de temps après des réponses assez surprenante suivit ma demande de recrutement; des réponses positives avec des "félicitation" pour les efforts fournit sur cette toute nouvelle candidature. Très vite la réponse générale était "OUI"... Tout plein de joie je me fis convoqué pour un entretien. Au même moment, une connaissance que je m'étais fait dans la maison des Selenytes eut la même réponse positive à sa demande de recrutement, c'était Le-Piaf.On devient très vite assez complice et très ami.

Mon premier entretien fut plus dur que ce que je ne croyais... En effet, la première partie, une catastrophe; et la seconde il ne se passa rien car je resta sans rien faire passant un peu pour un imbécile. Peut être était-ce le stress qui sait, moi je pense pas, je pense tout simplement que je fus assez impressionné par les personnes me jugeant.

Je fus donc convoqué pour un deuxième entretien mais cette fois-ci je ne pouvais plus me louper, c'était ma dernière chance... Donc deux semaines plus tard je me refis convoqué. J'arriva au rendez-vous à l'heure et j'entra dans la maison faite entièrement de bonbons et de confiseries. Là je tourna vers ces personnes qui me jugeront peu de temps après; un choque pour moi... en effet, devant moi se trouvai Enayar, Self-Service, Maures, Zeryx et Zaemone, tous sauf Zaemone était les plus éminant représentant du clan mercenaire, ma tension monta d'un seul coup en voyant tout ce monde avec leurs ailes de bois sur-déployé. La première partie dut assez révélatrice de mes aptitudes, un sans faute à la surprise générale de tout le monde. Mais la deuxième partie ne commença pas comme prévus, Enayar s'avança vers moi et me demanda quelque chose, je resta perplexe et stoïque... J'étais comme une pierre, restant immobile et sourd à tout ce qu'on me demandais. Enayar et les autres examinateurs restaient eux aussi de marbres quant à mon inactivité, mais là Enayar commença à faire quelque chose et je ne sais comment l'expliquer mais je continua instinctivement ce qu'il avait commencé, et quinze minutes plus tard il m'arrêta. A ma grande surprise j'avais réussi avec mention félicitation et avec les compliments les plus sincères de tout les examinateurs mon entretien.

Après mon entretient, Zeryx s'avança vers moi et me fit part d'une nouvelle qui m'enchanta au plus haut point; il allait devenir mon mentor; c'est lui qui allait tout m'apprendre, et j'étais plus que revis et honoré d'être son disciple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Cow-boys.org
 
Crepitibles, l'histoire d'une vie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Selenytes  :: Autour d'un verre :: La Taverne :: Au coin du feu-
Sauter vers: