Site officiel des Mercenaires sous l'égide d'Hecate.

 
CalendrierPortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Traité sur l'existence des mondes parallèles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
-Atlantia-
Scribe
Scribe
avatar

Nombre de messages : 141
Promu au titre : Ancien Selenyte
Date d'inscription : 24/02/2008

En Amakna
Identité: Atlantia
Disciple de: Iop Iop
Cercle: Centième

MessageSujet: Traité sur l'existence des mondes parallèles.   Ven 13 Juin 2008, 15:56

Tout d'abbord, merci à l'ex Grand Maître des Samoulailles, Sin-dee Weatbag.
Ce texte est le sien, je ne fais que le citer car je le trouve très bien écrit. Si cette dernière passe en coup de vent ici, j'espère qu'elle reconnaîtra ma plume.
Sinon, je lui écrirai juste ce poême qui résumai ma vie durant un temps:
Heureux est le cri du guerrier qui sonne le glas de la vengeance,pour réparer son coeur meurtri,transpercé par une flêche de chagrin qui inflige une blessure que seule la mort pourrait guérir.
Mais qui continue à vivre en nourissant son âme de rancoeur et de haine envers le seul véritable ennemi qu'il ait jamais eu et qui lui a volé son bien le plus précieux ...

Bien, voici le traité.

Citation :
((Hrp : Ce traité est purement fictif et amateur, et l’univers décrit appartient à l’équipe d’Ankama, que je ne représente absolument pas, il a pour but d’expliquer de façon rp l’existence de plusieurs serveurs de jeu, ainsi que du serveur de connexion))

Ayant mené quelques investigations dans le cercle très fermé des scientifiques d’Amakna et de Bonta, ma cité d’alignement, j’ai réunis assez de document pour expliquer avec précision le monde dans lequel nous vivons dans toute sa complexité. L’existence d’un monde des morts, ainsi que de plusieurs mondes identiques au notre semble être une thèse défendue par de nombreux scientifiques.

Nous allons procéder notre cheminement par étape, tout d’abord le monde originel. Il semblerait qu’au début, il n’y ait rien, le néant quoi. Jusqu’au jour où il se produisit un phénomène qui créa le monde originel. D’aucun diront que c’est le dieu Osamonda qui créa ce monde, mais tous les scientifiques à qui j’ai parlé ont réfutés en bloc cette thèse déiste. Cela dit, ils n’ont pas encore formulé d’autres thèses, donc l’existence de dieux reste encore à prouver, ou à réfuter.

Le monde originel fut appelé Jiva par les scientifiques. Il est en tout point identique au notre, mais vous comprendrez pourquoi plus tard, pour l’heure il vous faut déjà apprendre l’existence d’un monde parallèle à Jiva, un monde qui n’est pas physique, mais fait d’âmes, d’esprit, ou de ce que les scientifiques appellent « soupe de vie ». Nous savons peu de chose de ce monde, mis à part qu’il semblerait que les âmes des êtres vivant y naissent, pour ensuite s’incarner dans un corps sur le monde physique. Il semblerait aussi que, dans certains cas, les âmes des fantômes puissent s’envoler vers cette dimension éthérée. Gardez bien en tête cette notion de monde éthéré, car elle est un élément capital dans la téléportation à travers les mondes.

Bien, maintenant que vous connaissez l’existence d’un monde terrestre originel, le premier créé, du nom de Jiva, ainsi que l’existence d’un monde éthéré, où naissent et retournent les âmes de tout être vivant, nous pouvons aborder la question de mondes parallèles. En effet, il semblerait que, sous l’impulsion d’une force étrange (les dieux ?), le monde de Jiva se soit dupliqué, pour former un deuxième monde, identique au premier, mais dans lequel il n’y avait aucune créature vivante. Ce monde est appelé Djaul, et il représente notre monde dans lequel nous vivons.

Les habitants de Djaul ne peuvent communiquer directement avec le monde de Jiva, mais il a été prouvé que tous les bâtiments anciens de Djaul ne soient en fait que des vestiges de l’architecture de Jiva. Du reste, pour avoir été personnellement dans la ville d’Astrub de Jiva, je peux vous dire que toutes les maisons ressemblent à l’identique aux notres. Ainsi, des bâtiments à usage très spécifiques tels que la maison du zooooornal (journal qui n’existent pas chez nous), l’atelier du kek (une guilde d’artisans qui n’existent pas non plus chez nous) et la maison du sériane kerm trouvent leur existence dans le fait qu’elles seraient des copies de bâtiments déjà existant dans le monde originel de Jiva.

Les mondes terrestres se dédoublent encore, et tous le font à partir de Jiva, ainsi les scientifiques ont-ils put dénombrer neufs mondes différents (Jiva, Djaul, Rushu, Raval, Summens, Hécate, Menalt, Maimane et Rosal). Le monde éthéré, en revanche, reste rattaché à tous les mondes terrestres, il est la seule liaison que garde entre eux les mondes terrestres.

Attardons nous maintenant sur la maison des sérianes, car c’est grâce à elle que les scientifiques ont pu mettre au point un système permettant de voyager à travers les mondes. En effet, un beau jour, est apparut une jeune fille aux vêtements étranges dans notre monde. Cette jeune fille prétendait appartenir au clan des sérianes, un clan de mercenaires qui n’existent pas dans nos contrées. Nous avons longtemps crut qu’elle était folle, qu’elle délirais, que le monde qu’elle nous découvrait n’existait pas, mais il s’est avéré que nous avions tort. En effet la jeune fille venait de traverser les dimensions.

La cause de ce voyage extraordinaire en était un zaap défectueux. Elle était passé du zaap d’Astrub au zaap d’Astrub de Djaul. Les scientifiques qui l’étudièrent, elle et le zaap, réussirent finalement à détourner le système de téléportation, pour nous permettre d’aller visiter d’autre mondes. Il suffit en effet d’utiliser le monde des esprits, commun à tous les mondes terrestres, pour ensuite redirigé son âme vers une personne habitant un autre monde terrestre que Djaul et s’y incarné.

Cette téléportation implique toute fois la perte de tous les habits/équipements de la personne qui voyage, puisque seule son âme s’élève dans le monde éthéré. Elle implique donc que, arrivé sur un autre monde, on se retrouve avec un corps faible, et relativement peu habillé. Le retour dans notre monde s’effectue sans problème, puisque nous regagnons notre corps d’origine. Il se produit par contre, dans certains cas un effet étrange : la duplication de l’âme, qui permet d’être dans deux mondes en même temps, mais cet état est passagé, tôt ou tard l’âme dupliquée disparaît, puisqu’elle n’était qu’une pale copie.

*verse un larme*

Merci Maître... Il est dommage que vous nous ayez quitté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Traité sur l'existence des mondes parallèles.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fan-Fiction] Le destin des mondes parallèles
» les meilleures séries des annee 80.et 90. partie 3
» [Roman] La guerre des mondes
» Traité sur l'écologie souterraine...
» [Tyrannides-Peinture] les dévoreurs de mondes à l'admin ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Selenytes  :: Autour d'un verre :: La Taverne-
Sauter vers: